Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.
Périclès

 

Trilogie de
la mutation

Entrer dans un monde de coopération - Une néo-RenaiSens

Rédigé en 2011
Editions Chronique Sociale

 
Voir aussi les autres tomes de la trilogie

S’approprier les clés de la Mutation L’imaginaire du 11 septembre
Entrer dans un monde de coopération

 

Une néo-RenaiSens

Le propos de cet ouvrage est de faire prendre conscience que nous vivons aujourd’hui un changement de paradigme majeur de notre civilisation, voire de l’humanité. Nous sommes contemporains et cocréateurs de cette évolution fondamentale, c’est la raison pour laquelle il nous est encore difficile d’avoir le recul nécessaire pour saisir en quoi cette dernière consiste.

Cet essai a pour ambition de rendre cette mutation plus compréhensible. Ceci en réalisant un périple pluridisciplinaire pour rendre compte des multiples facettes de cette transformation majeure.

Nous décrions ce changement profond de société comme une RenaiSens, car elle évoque l’évolution de la connaissance, la quête de sens et de transcendance, le réveil de la conscience conjugués pour créer un avenir, fruit de nos coopérations, qui sera porteur indiscutablement d’espoir et de vitalité.

Cet ouvrage comporte trois parties :

  • Entrer dans la mutation – Les signes d’une néo-RenaiSens ;
  • Entrer dans le monde du ET – Le lent cheminement de la conscience humaine ;
  • Entrer dans le nouveau monde – Humanité 3.0.

L’avenir est gros de tous les possibles et ce n’est pas parce que nous sommes contemporains d’une mutation majeure de notre espèce que nous devons avoir peur. Au contraire, nous allons être ce que nous nourrissons et coélaborons. Nous avons la responsabilité d’avoir la vision de ce que nous voulons devenir et de poser chaque jour des actes pour que cela advienne. Nous pouvons rendre concrète et incarner la belle maxime de Mahatma Gandhi : « Soyons le changement que nous voulons pour le monde. »
À chacun de poser, en conscience, actes, pensées, et paroles.

Commander

Trilogie de
la mutation

L'imaginaire du 11 septembre

Rédigé entre 2001 et mi-2002.
Parution décembre 2012,
Editions Camion Noir.

 
Voir aussi les autres tomes de la trilogie

S’approprier les clés de la Mutation Entrer dans un monde de coopération
L’imaginaire du 11 septembre

 

11 septembre 2001, la chute du mur de Berlin, des évènements qui font date, assurément, mais surtout des moments qui marquent des tournants de l’Histoire.

L’imaginaire du 11 septembre est à lire au-delà de l’actualité, nous proposons une lecture symbolique du 11 septembre qui vient marquer, avec l’effondrement des tours du World Trade Center, l’effondrement d’un monde.

Nous avons voulu rendre compte, au travers des archétypes (chaos, magma, diable, Grande Mère…) qui façonnent l’imaginaire des êtres humains, ce passage, faisant émerger un nouveau modèle de société.
Nous avons cherché à nous faire le témoin d’une décade et rendre visibles les indices d’un changement majeur dans lequel les fondamentaux sont revisités. Car c’est l’imaginaire qui façonne notre pensée, nos valeurs et nos représentations et ce sont elles qui déterminent ensuite nos actions. Comprendre les rouages d’une modification de l’imaginaire social permet de comprendre les racines de qui advient.

L’archétype du diable vient titiller la société de ses multiples acceptions pour tour à tour nous étonner (Satan), nous effrayer (diable), réveiller les démons endormis (daimon/guide intérieur) et finalement apporter la lumière (Lucifer/ père des consciences) d’une société future en gestation. Il préfigure celui de la Grande Mère et des mutations sociales d’envergure, portées par les citoyens. Car le changement majeur de société est porté et pensé par les citoyens c’est une mutation bottom-up.

Commander

En quoi le mal nous rend plus humain

Rédigé entre 1999 et 2000
Parution janvier 2002, L’Harmattan.

En quoi le mal nous rend plus humain

 

Message :
D’où vient ce besoin de toujours mettre en exergue les excès et les violences chez l’homme ? N’est-ce pas par cette médiatisation à outrance de ses exactions que l’on renforce le mal ? Et d’ailleurs qu’est-ce que le mal ? En quoi est-il si spécifique à l’homme ? Cette réflexion moderne sur le mal est aussi un plaidoyer pour la raison, la culture, la morale, et le libre arbitre…

Constitution de l’ouvrage :
La première partie de l’ouvrage réalise un panorama non exhaustif sur ce qu’évoque le mal, conduisant l’auteur à identifier que son fondement est la peur.
La deuxième partie rend compte des progrès de la conscience humaine et en quoi la compréhension des mécanismes du mal peut nous rendre profondément plus humain pour autant que nous acceptons notre part d’ombre.

Commander